L’Église au service de la paix et de la réconciliation

Réflexions à partir d'un exemple africain

chaire Jean Rodhain

Notre monde est confronté à la montée de la violence et à la peur de l’autre. Or, dans le christianisme, l’histoire humaine est constitutive du cheminement de foi. L’enjeu théologique est ici de discerner comment l’Église se réinvente sans cesse, pour servir dans les nouvelles situations imposées par les événements. 

Ce cours propose un va-et-vient entre une mission ecclésiale éprouvée par la violence, et des manières d’œuvrer en Église pour la paix et la réconciliation. L’expérience de foi des personnes confrontées à la guerre apporte une nouvelle dynamique pour l’Église.

Bibliographie

-Jean XXIII, Pacem in Terris. Lettre encyclique . La paix sur la terre,  Grenoble, Blanche de Peutery, 2014.

– Concile Vatican II, « L’Église dans le monde de ce temps (Gaudium et Spes) », dans Constitutions, décrets, déclarations, messages. Textes français et latin, Paris, Centurion, 1967, p. 200-348.

– François, Fratelli tutti. Tous frères. Lettre encyclique sur la fraternité et l’amitié sociale, Paris, Artège, 2020.

– M. D. Kahindo Kavene, Femmes dans la guerre au Nord-Kivu (RDC). Résilience et foi chrétienne pour que la vie continue, Paris, Karthala, 2022.

-J. B. Bakindika, La mission de l’église dans la construction des états africains. Au service de la réconciliation, de la justice et de la paix, Paris, L’Harmattan, 2014.

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début
Mardi 04 Février 2025
Date de fin
Mardi 25 Mars 2025
Horaires
de 14h30 à 16h30
Durée
14 heures
Tarif
168 €
Tarifs réduits

60 % jeunes de moins de 30 ans
30 % demandeurs d’emploi
20% deux personnes composant le couple
Journées d’études : gratuité pour les étudiants
(un justificatif pourra être demandé)

Ouvert à tous sur inscription
Statut
Présentiel, possibilité de suivre à distance
ECTS
2