Enjeux éthiques des reconfigurations des subjectivités et des identités

Des changements profonds s’opèrent dans la manière de comprendre et vivre la subjectivité et l’identité, d’exiger de nouveaux droits, d’organiser les liens sociaux, politiques et écologiques. En quoi ces nouvelles manières de penser et vivre la subjectivité et l’identité changent-elles la réflexion éthique ?

L’objectif de ce séminaire de recherche est de chercher à répondre à cette question en analysant des corpus philosophiques, théologiques, psychologiques et psychanalytiques, et en formulant des critères de discernement éthique pour la vie personnelle, sociale et politique.

La première année approfondira le thème de l’identité relationnelle et dialogale, et celui de l’élargissement du soi par l’écologie et la théologie ; la deuxième celui de la construction de l’identité et de sa pédagogie, notamment par les âges de la vie ; la troisième celui des identités fluides et des philosophies et théologies queer.

Bibliographie

bibliographie liminaire de la première année

Hess Gérald, Conscience cosmique : pour une écologie en première personne, Bellevaux, France, Éditions Dehors, 2023.

Montalembert Viviane de, Lefebvre Philippe, Un homme, une femme et Dieu : Pour une théologie biblique de l’identité sexuée, Paris, Cerf, coll. « Epiphanie », 2007, 468 p.

Romano Claude, L’identité humaine en dialogue, Paris, Éditions du Seuil, coll. « L’Ordre philosophique », 2022, 467 p.

Taylor Charles, Les sources du moi : la formation de l’identité moderne, Paris, Éd. du Seuil, coll. « La Couleur des idées », 1998, 712 p.

Avec ces enseignant(e)s :

Afficher plus d'enseignants
Date de début
Mardi 05 Novembre 2024
Date de fin
Mardi 27 Mai 2025
Première séance le 5 novembre et dates ultérieures à fixer ensemble
Horaires
10h à 12h30
Durée
10 heures
Sur candidature
Statut
Présentiel