Émotions : quelle place dans nos choix et jugements éthiques ?

Considérer l’éthique comme un processus de la pensée qui répond à la question « que dois-je faire ? » est juste mais insuffisant. L’éthique, comme l’affirme Martha Nussbaum, doit « considérer les émotions dans notre système de raisonnement éthique ». Comment préserver le fait de se laisser toucher, émouvoir, indigner… et le connecter avec nos jugements en matière éthique ? Comment émotion et raison peuvent-elles s’éclairer mutuellement ? Quel chemin éthique pour conserver notre capacité de juger en accord avec notre capacité à nous émouvoir ? Ce sont les questions que nous chercherons à approfondir au cours de notre réflexion.

Bibliographie

J. Courtine (dir), Histoire des émotions. De la fin du XIXe siècle à nos jours, tome III, Paris, Seuil, 2017

B. Forthomme, Théologie des émotions. Structurée par l’expérience théâtral, Paris, Cerf, 2008

M. Nussbaum, Upheavals of thought, the intelligence of emotions, Cambridge, Cambridge University Press,  2001

 M. Nussbaum, Les émotions démocratiques, comment former le citoyen du XXIe siècle ? ,  Paris, Éditions Flammarion, Climats, 2011

W. Spohn, Jésus et l’éthique, va et fais de même, Bruxelles,  Lessius,  2010

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début
Mercredi 02 Octobre 2024
Date de fin
Mercredi 16 Octobre 2024
Horaires
de 19h30 à 21h30
Durée
6 heures
Tarif
78 €
Tarifs réduits

60 % jeunes de moins de 30 ans
30 % demandeurs d’emploi
20% deux personnes composant le couple
Journées d’études : gratuité pour les étudiants
(un justificatif pourra être demandé)

Ouvert à tous sur inscription
Statut
Présentiel
ECTS
1