Une symbolique écologique avant l’heure : la poétique de Su Shi (1037-1101)

Après avoir abordé la biographie et la prose de Su Shi (1037-1101), nous approfondirons cette fois la poésie (shi, ci et fu) de cet auteur. Le goût de la contemplation ouvre chez lui à la réconciliation des contraires : le destin, les émotions et la « nature » y entrent en amitié sans se concurrencer l’un l’autre. Les formes d’une forte symbolique écologique se déploient dans les poèmes de Su Shi et autorisent aussi l’affirmation répétée du « je » de Su Shi. Une telle subjectivité appelle un « ailleurs », un espace d’intériorité irréductible à une vue exclusivement cosmologique du monde et de la société.

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début
Mardi 18 Février 2025
Date de fin
Mardi 18 Février 2025
Horaires
de 19h30 à 21h30
Durée
2 heures
Tarif
20 €
Tarifs réduits

60 % jeunes de moins de 30 ans
30 % demandeurs d’emploi
20% deux personnes composant le couple
Journées d’études : gratuité pour les étudiants
(un justificatif pourra être demandé)

Ouvert à tous sur inscription
Statut
Présentiel, possibilité de suivre à distance