Pensée et pratiques dans la Chine antique

La première partie du cours traitera des manuscrits littéraires des Royaumes combattants (481-256 av. n.è.) exhumés au cours des dernières décennies des tombes de l’ancien royaume de Chu. La grande majorité de ces écrits sont sans équivalents dans la littérature transmise.
La seconde partie concernera Yang Xiong 揚雄 (53 av. J.-C.-18 apr. J.-C) et sa dernière grande œuvre, le Fayan 法言. Ce texte, reprenant la forme brève et allusive des Entretiens de Confucius, met en scène un maître anonyme qui ne répond plus aux questions de ses disciples mais à celles de ses contemporains dans l’empire des Han qui, après déjà deux siècles d’existence, connaît une crise profonde.
Enfin, le cours abordera les légistes et les amateurs de culture de soi, deux courants de pensée des Royaumes combattants qui se servent de manière contrastée des dispositifs ingénieux à la mécanique naissante pour vanter auprès des chefs de royaume une efficacité sans effort et une démultiplication de leur rayon d’action.

Avec ces enseignant(e)s :

Afficher plus d'enseignants
Date de début
Mercredi 09 Octobre 2024
Date de fin
Mercredi 15 Janvier 2025
Horaires
de 16h45 à 18h45
Durée
24 heures
Tarif
240 €
Tarifs réduits

60 % jeunes de moins de 30 ans
30 % demandeurs d’emploi
20% deux personnes composant le couple
Journées d’études : gratuité pour les étudiants
(un justificatif pourra être demandé)

Ouvert à tous sur inscription
Statut
Présentiel, possibilité de suivre à distance
ECTS
3